Rechercher

Le Loups D'hiver en Surfcasting

Dernière mise à jour : 4 janv.



En plein hiver, la pêche en surfcasting et la pêche en mer de façon générale deviennent plus complexes. En effet, beaucoup de poissons partent dans des eaux plus profondes pour chercher une eau un peu plus chaude.


Cependant, c'est à ce moment que les loups (bars) DICENTRARCHUS LABRAX viennent se reproduire sur nos côtes entre mi décembre et fin février courant mars. Il est clair que la saison de reproduction est à bannir pour tout pêcheur voulant préserver la ressource d'autant que ce poisson à une croissance très lente. Le loup atteint sa maturité sexuelle vers l'âge de 5 ans, il mesure alors autour de 40 cm. Les femelles sont légèrement plus grandes que les mâles, un poisson d'une dizaine d'années pèse entre 1,5kg et 2kg selon s'il est mâle ou femelle. A savoir que la taille minimale de ce poisson en méditerranée est de 30 cm et 42 cm pour la mer du Nord, Manche et Atlantique. N'oubliez pas que le loup/bar ne se reproduit que lorsqu'il mesure environ 40 cm… à méditer pour les amoureux de la mer.


Hors période de reproduction et surtout après celle ci, le poisson est en recherche active de nourriture et de belles pêches sont facilement réalisables.

Nous allons attendre une belle mer formée et des températures plus fraîches pour aller traquer LE POISSON ROI d'hiver.


Les conditions météorologiques ont une grande importance, marée, soleil, courant, vents ou la météo des jours précédents auront un énorme impact sur le résultat de votre partie de pêche. Bien évidemment, celles-ci varient selon chaque spot donc c'est à vous, selon votre lieu de pêche de comprendre quel sera le moment le plus propice à cette pêche en fonction de la saison. Levé et couché de soleil resteront sans aucun doute les meilleurs moments pour traquer ce poisson.



Ne jamais lésiner sur les habits à emporter afin de ne pas avoir trop froid et risquer quoi que ce soit durant la partie de pêche.

Pendant cette période, il y a souvent de grands écarts de température entre le jour et la nuit et une partie de pêche pendant laquelle on a froid n'est plus réellement une partie de plaisir et peut vite virer au drame.


Astuce : si jamais le froid s'empare de vos pieds vous pouvez toujours les mettre dans un sac plastique avant de remettre vos chaussures ou vos bottes cela vous coupera un peu du froid et peut sauver quelques orteils.



Pour cette pêche, pas besoin d'être un grand lanceur ni un fin technicien, souvent le poste, la météo ainsi que la fraîcheur des appâts seront la clef du succès. Il vous faudra donc peut être plusieurs sorties afin de comprendre en fonction des différentes variantes, l'activité du poisson.



Toute pointe sableuse, enrochement, changement de courant, ou sortie d'eau douce seront à exploiter car ce sont souvent sur ses spots que viennent s'alimenter la majorité de ses poissons. En effet, le Loup affectionne toutes les zones avec beaucoup de courant ou grosses vagues qui lui permettent d'avoir un réel avantage par rapport à ses proies lorsqu'il est en chasse. Ce poisson chasseur se nourrit en majorité de petits poissons mais également de vers ou coquillages.


Parlons pêche, surtout ne pas hésiter à lancer très proche du bord car ses poissons viennent souvent chasser dans les 10/20 premiers mètres, là où les vagues viennent bousculer les alevins, remuer le sable et soulever toutes sortes de vers ou coquillages.

Vous serez surpris de savoir la quantité de poissons qui naviguent dans les 5-10 premiers mètres en bord de mer. Ne pas hésiter à pêcher avec plusieurs cannes (selon réglementation) afin de pouvoir essayer différents appâts et distances afin de prospecter un maximum de plage dans le but de trouver le poisson. Très souvent, vous ferez la majeure partie de votre pêche sur une seule canne car le moindre facteur maintient le poisson, il n' est donc pas rare en pêchant à 3 ou 4 cannes de faire la totalité de sa pêche sur une seule canne a pêche.


Il est donc conseillé de prévoir plusieurs appâts pour débuter la session et d'alterner appâts et distances afin de trouver le poisson. En général, les touches se visualisent par le fil complètement détendu ou de grosse tapes lourdes et espacées bien particulières du loup. Bizarrement, ce ne sont rarement pas les plus gros poissons qui vous feront les plus belles touches ni les plus beaux combats mais plus les poissons entre 1 et 3 kilos.


ATTENTION : Il n'est pas exclu que le poisson se sentant piqué revienne vers le bord et ce n'est qu'au dernier moment que l'on prend contact avec le poisson.

Il est alors conseillé d'avoir bien réglé son frein afin de ne pas se faire surprendre et de perdre éventuellement un poisson trophée.


Question appâts: nous sommes en plein hiver à la recherche de joli poisson alors il ne faut pas hésiter sur la taille. Pour la pêche en bord de mer, il sera préconisé des gros bibis, vers américains XXL, vers de chalut, vifs ou coquillages ( couteaux, coques, amandes…).


En effet un gros bibi esché avec une aiguille spéciale afin de le laisser entier et vivant sera un appât très robuste, pour les vers américains une préférence pour les plus gros vers très sanguins qui diffuseront leur sang et permettent un attrait olfactif à ne pas négliger dans des mers souvent très chargées voir boueuses selon le lieux dans lesquelles le loup va chasser majoritairement à l'odorat.




Même principe pour le vers de chalut qui est un vers très iodé qui diffuse énormément.

Des morceaux de 5 à 15 cm seront les plus adaptés pour cette pêche en surfcasting.


ASTUCE : Ne pas hésiter à ficeler vos appâts avec du fil élastique afin qu'ils ne remontent sur l'hameçon lors du lancer ou après plusieurs minutes dans une mer très formée.


https://www.pescashop.fr/product-page/fil-elastique-a-appats-stonfo-fin-50m


Niveau montage: pour les débutants un montage très simple en dérivation sera parfait. Nous reviendrons sur les différents types de montages utilisables pour cette pêche dans un autre article dédié uniquement à cela. Un bas de ligne assez raide sera de rigueur afin d'éviter un maximum les emmêlements dans une mer formée.

Je conseille pour cela minimum 25 centièmes et au maximum 35/40 centièmes selon le courant ainsi que les vagues. Sa longueur dépendra aussi de la mer, une longueur de 1,5/2m pour commencer sera parfait et réduire petit à petit et/ou augmenter en diamètre si l'emmêlage est trop important.


La présentation de l'appât est très importante dans cette pêche, il ne faut donc pas hésiter à changer diamètre et longueur d'empile si le poisson n'est pas au rendez vous afin de trouver le meilleur compromis en fonction des conditions.


https://www.pescashop.fr/product-page/fil-invisible-3g-fluoro

ou

https://www.pescashop.fr/product-page/fil-100-invisible-powerline


Concernant les Hameçons ne pas hésiter sur la taille minimum, une taille de 1 jusqu'à 2/0 voir 3/0 selon la taille de l'appât.


Astuce : les hameçons circle hook sont avant tout auto-ferrants ce qui est très avantageux par grosse mer. De plus, ils permettent de piquer les poissons au coin de la bouche et permettent de décrocher le poisson très facilement pour pouvoir le remettre à l'eau si la taille est trop petite ou qu'il s'agit d'une femelle pleine d'œufs prise par malchance.



Notre sélection:

https://www.pescashop.fr/product-page/circle-hook-auto-ferrant-348

ou

https://www.pescashop.fr/product-page/hame%C3%A7on-r%C3%A9f-9624-black-nikel-n-2-0


Concernant le corps de ligne, il arrive de tomber sur une mer très chargée en algues, petites branches et brindilles il est donc important d'avoir un corps de ligne en direct assez robuste (30/35 centièmes)


https://www.pescashop.fr/product-page/powerline-dorade-carbonflex

Une bobine connectée sera tout autant appropriée. C'est un nylon du diamètre souhaité qui va progressivement augmenter sur les 20/30 derniers mètres afin d'arriver au diamètre d'une arrachée classique (57 centièmes) sans avoir aucun nœud donc très pratique dans une mer encombrée.


https://www.pescashop.fr/product-page/taperline-connect%C3%A9


Concernant les plombs, il n'y aura pas à hésiter longtemps , le plomb grappin sera votre meilleur ami dans les mers formées. Le poids sera variable en fonction de la puissance des vagues et du courant. Pour ne prendre aucun risque, des plombs entre 130 et 175 g ne seront pas de trop.


En effet, le plomb grappin est le meilleur plomb pour tenir le fond par gros temps, il faut un corps de ligne de bon diamètre et une canne puissante afin de pouvoir "dégrappiner" en cas de non prise.



Par des mers un peu plus calmes et sans courant les plombs portugais pourront également être utilisés, leur forme de pyramide inversée leur permet de pénétrer dans le sable et de s'enfouir sous quelques centimètres, néanmoins par grosses vagues ou gros courant cela n'empêchera pas de dériver.


A vos cannes! Plus de détails si cette pêche vous plaît dans un futur article.

N'hésitez pas à commenter dans l'idée de partager.











876 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout